Barth, Tillich et Bultmann sont sur un bateau… – Blague théologique

Pour ceux qui me lisent depuis maintenant quelque temps, je vais faire ici œuvre nouvelle dans la mesure où l’article suivant est en fait : une blague ! Elle est relativement bien connue outre-Atlantique et j’ai donc entrepris non seulement un travail de traduction, mais également de réécriture. J’espère qu’elle pourra vous arracher un sourire.

Barth Tillich Bultmann boatDe gauche à droite : Rudolf Bultmann, Paul Tillich et Karl Barth.

Trois théologiens sont sur un bateau au milieu d’un lac. Karl Barth croit à la toute-puissance de Dieu pour faire des actes extraordinaires. Paul Tillich, lui, essaye de trouver des explications rationnelles à tous les miracles racontés dans la Bible, tandis que Rudolf Bultmann ne croit pas du tout aux miracles qu’il qualifie de mythes.

Il était une fois Karl Barth, Paul Tillich et Rudolf Bultmann qui prenaient un temps de repos ensemble, pêchant sur le lac Léman. Ils passaient un superbe moment, fumant leur pipe et discutant tout en restant assis oisifs dans une barque flottant en plein milieu u grand lac, bien loin de la rive.

Tout à coup, le soleil se dégagea tout à fait des nuages, il fit très chaud et ils commencèrent à avoir soif. Alors, Barth sortit d’un bond de la barque, marcha jusqu’à la rive, se saisit de quelques bières et retourna ensuite dans l’embarcation.

Les trois amis siphonnèrent les bières à vitesse grand V. Suite à cela, Barth dit à Tillich : « C’est ton tour, Paul. » Tillich se leva, sortit de la barque précautionneusement, marcha jusqu’à la rive, s’empara de quelques bières supplémentaires et revint peu ou prou.

Mais le soleil étant alors à son zénith, la chaleur devint insoutenable ; les bières ne les satisfirent qu’un battement de cil. Bultmann commença à transpirer profusément, sentant les regards de ses deux compères pesés sur lui. Finalement, Barth lui dit : « Allez, Rudolf, c’est ton tour maintenant. » Tremblant, ses genoux s’entrechoquant, Bultmann se leva, sortit du bateau et coula comme une pierre dans le lac. Heureusement, il arriva avec peine à nager jusqu’à la surface et aidé par ses deux compères, il fut hissé dans la barque. Mouillé jusqu’à l’os, il regarda Barth et Tillich avec une frustration teintée d’incompréhension et se mit à bouder dans son coin.

Alors, Tillich, avec remord, se tourna vers Barth et lui dit : « Ah, est-ce que tu penses qu’on aurait dû lui expliquer où se situe le sentier de pierres dissimulé sous l’eau et permettant d’atteindre la rive ? »

Barth le regarda avec étonnement et lui répondit : « Mais de quelles pierres parles-tu ? »

Publicité

3 réflexions sur “Barth, Tillich et Bultmann sont sur un bateau… – Blague théologique

  1. Pingback: Barth, Tillich et Bultmann sont sur un bateau… – Blague théologique | Glanures

  2. Pingback: 3 blagues théologiques pour le prix d’une ! | Un homme et une croix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s