Les confessions d’un ex-arminien

Je ne suis plus vraiment actif sur ce blog, cependant au cas où cela intéresserait certains, j’ai écrit un article où j’explique comment je suis en fin de compte passer d’arminien à calviniste :

http://leboncombat.fr/confessions-ex-arminien/

Publicités

Test : Êtes-vous « arminien » sans même le savoir ?

Avant de vous lancer dans votre lecture, je vous invite à lire cet appel à l’amour, à l’unité et au respect des options théologiques des uns et des autres : Calvin/Arminius a-t-il été crucifié pour vous ?

bigstock-Test-word-on-white-keyboard-27134336

Au fil des siècles, certains calvinistes ont diffamé avec tant de succès l’arminianisme, position théologique tentant de faire sens des divers énoncés bibliques au même titre que le calvinisme, que les chrétiens qui relèvent de la théologie arminienne ont presque peur de se déclarer comme tels. Cela est vrai, et ce même si l’arminianisme nous semble être dans les faits la position théologique par défaut de la majorité de la chrétienté protestante aujourd’hui ; du reste, la plupart des chrétiens sont arminiens sans même le savoir, et quand ils sont confrontés à la question, ils nient parfois l’être sans réellement connaître les positions arminiennes. En fait, l’arminianisme est si répandu que même les églises calvinistes qui sont plus calvinistes que le cher Jean Calvin lui-même sont remplies d’arminiens. Il est alors hautement ironique que les chrétiens redoutent de dire qu’ils sont arminiens lors que c’est là la position qui nous semble le mieux refléter la richesse des témoignages bibliques et la foi des premières communautés chrétiennes. Lire la suite

Calvin/Arminius a-t-il été crucifié pour vous ?

bookscancenter_page_13-2

Ah les corinthiens… Église primitive emblématique à propos desquels nous détenons deux lettres leur étant adressées par Paul dans le corpus biblique ! À en lire ce qu’en dit Paul, ça devait être une « sacrée » église, dont la complexité de la situation devrait laisser songeur tout chrétien encore aujourd’hui. Cependant ce n’est pas des corinthiens de Paul dont je veux parler aujourd’hui : je désire parler des corinthiens des temps modernes. De corinthiens modernes qui, « comblés de parole et de connaissance, sont solidement ancrés dans le témoignage du Christ. » (1 Co 1, 5-6) et qui, comme leurs ancêtres, ont développé une maladie tout à fait particulière pouvant résulter d’une église comblée de parole et de connaissance : la « faction-nite« . Lire la suite

Augustin Gretillat, théologien suisse oublié, sur la prédestination

Avant de vous lancer dans votre lecture, je vous invite à lire cet appel à l’amour, à l’unité et au respect des options théologiques des uns et des autres écrit postérieurement au présent article : Calvin/Arminius a-t-il été crucifié pour vous ?

gretillat200La rencontre d’un esprit doté d’une plume puissante et limpide s’effectue beau temps mauvais temps avec une joie inamissible ! Augustin Gretillat est l’un de ses esprits. Théologien suisse d’expression française du 19e siècle, Lire la suite

La parabole du puits ou « comment un Dieu d’amour sauve-t-il ? » – Le calvinisme pesé et trouvé léger

Avant de vous lancer dans votre lecture, je vous invite à lire cet appel à l’amour, à l’unité et au respect des options théologiques des uns et des autres écrit postérieurement au présent article : Calvin/Arminius a-t-il été crucifié pour vous ?


Puits3
Comment le Dieu d’amour et de paix révélé en Jésus-Christ sauve-t-il ? Telle est la question capitale sur laquelle se base le débat appelé calvinisme/arminianisme. Pour beaucoup, ce débat est au mieux incompréhensible au pire inconnu. Or, dans les églises (et même les non-dénominationnelles !), souvent les chrétiens sont, sans le savoir, dans l’un ou l’autre « camp ». Pourtant, ce sujet central touche à l’intégrité de Dieu, à sa bonté et à son plein amour ainsi qu’au carcan herméneutique (la méthode que l’on utilise pour interpréter) que l’on applique à l’ensemble du corpus biblique (même le chrétien qui ne fait « juste que suivre Christ » a des méthodes d’interprétation ; il est « théologien », il a un discours construit/raisonné [logien – logos/λόγος] sur Dieu [théo – theos/θεός]).
Lire la suite

Quelques mots d’Arminius, théologien oublié, sur le Calvinisme

Avant de vous lancer dans votre lecture, je vous invite à lire cet appel à l’amour, à l’unité et au respect des options théologiques des uns et des autres écrit postérieurement au présent article : Calvin/Arminius a-t-il été crucifié pour vous ?

Jacobus ArminiusJacobus Arminius, théologien oublié par excellence, possédait pourtant un esprit incisif et une plume vigoureuse pour débusquer les fallacies du système théologique calviniste qui, derrière un certain verbalisme théologique, cache un déterminisme implacable qui conduit logiquement Dieu à devenir l’auteur du mal (l’on s’en convaincra en lisant l’excellent « Against Calvinism » de Roger Olson où ce dernier expose brillamment et avec une diligente logique combien cette doctrine blesse irrémédiablement le caractère de Dieu, qui il s’est pleinement révélé être en Jésus-Christ et la responsabilité humaine face au péché). Sa pensée a enfanté l’arminianisme, mère du méthodisme, des différents courants dits « évangéliques » ainsi que du pentecôtisme (en bref : l’écrasante majorité des protestants du 21e siècle). Lire la suite