4 covers/réponses chrétiennes à « Take me to church » de Hozier

Pas toujours facile d’être chrétien dans ce 21e siècle qui questionne une à une les valeurs découlant de la Parole de Dieu et de la Vérité qu’est Dieu lui-même. Le fait est que nous sommes littéralement encerclés et harcelés par une armada de pensées et options théologiques et éthiques contraires sur une base journalière, et ce par différents biais dont les médias. À ce titre, une chanson a fait et continue à faire fureur : « Take me to church » de Hozier. On l’entend à répétition et l’air de la chanson, puissant, laisse rarement indifférent. Ce qui est d’autant plus rageant, car les paroles de cette dernière s’élèvent contre le caractère de Dieu et de sa révélation. Lire la suite

Publicités

Approche théologique et philosophique catholique du couple par Philippe Cormier

Le Jardin des délices de Jérôme Bosch, 1503-4 (image en bannière ci-dessus).

Dans la présente approche de la famille, du couple tirée du livre « Les irréguliers de l’Amour »[1], Philippe Cormier nous livre une analyse aussi rigoureuse que limpide sur sa position catholique vis-à-vis de la famille et du couple, mais aussi, corollairement, de l’homosexualité. Nous esquisserons brièvement ici son chapitre 3 nommé « D’une loi naturelle » où ces sujets sont les plus traités. Encore une fois, ce texte s’inscrit en droite ligne de notre avant-dernier article et pourrait être pensé comme son complément philosophique : Éclairages chrétiens (surtout) et juifs anciens et modernes sur l’homosexualité.

Pour ce faire, l’auteur commence tout d’abord par poser une question à laquelle son chapitre tentera en réalité de répondre : « La nouvelle civilisation remet-elle fondamentalement en question la nature humaine [2]? » Le fait est que, selon P. Cormier, les notions de loi naturelle – il existe une nature objective que l’on ne peut réduire à la culture – et de nature humaine – l’Homme n’est pas que « naturel », mais est aussi être de culture, soumis à des injonctions éthiques et spirituelles –  sont essentielles pour aborder les questions du mariage et de la vie sexuelle. Lire la suite

Une théologie biblique du couple selon Eric Fuchs

Lucas Cranach l’Ancien, Le Paradis, 1450 (image en bannière ci-dessus).

Le théologien protestant Éric Fuchs entreprend, dans son livre « Le désir et la tendresse »[1], de dresser une « théologie biblique de la sexualité » au chapitre 3 : « Chapitre 3. L’homme et la femme à l’image de Dieu. Une théologie biblique de la sexualité » dont la qualité nous pousse à vous partager sur ce blog la substantifique moelle de son développement théologique. Nul doute que l’un ou l’autre, selon ses sensibilités théologiques, trouvera des choses à redire, néanmoins nous pensons que le raisonnement du théologien suisse est assez riche que pour intéresser tout qui désire approfondir cette thématique. En fait, ce texte s’inscrit en droite ligne de notre dernier article et pourrait être pensé comme son complément biblique : Éclairages chrétiens (surtout) et juifs anciens et modernes sur l’homosexualitéLire la suite

Éclairages chrétiens (surtout) et juifs anciens et modernes sur l’homosexualité

[La destruction de] « Sodome et Gomorrhe » par John Martin, 1852 (image en bannière ci-dessus)

Il convient d’accompagner cet article de quelques mots d’avertissement. Le but de ce travail est de démontrer combien, dans le débat sur l’homosexualité dans le cadre de l’église, l’argument de la culture, utilisé par ceux qui sont « pour », ne tient tout simplement pas en présentant des éclairages « contre » regroupés en trois dossiers allant du 2e siècle av. J.-C. jusqu’à nos jours : intertestamentaire (majoritairement juifs), patristique et théologique moderne et contemporain (Luther, Calvin, les théologiens protestants majeurs du 20e siècle, synode des évêques catholiques, etc. – nous pourrions constituer un dossier pour le moyen-âge dans le futur). Le choix de ces périodes et de ces textes provient de notre volonté d’apporter un éclairage nouveau sur la question. En effet, tout le monde connaît d’ores et déjà les textes bibliques traitant directement du sujet et sait que, du reste, la Bible entière est « hétérosexuée » de la Genèse à l’Apocalypse (même les relations de Dieu avec l’homme et de Christ avec l’Église sont décrites exclusivement en termes hétérosexués – l’on trouvera également sur ce blog des défenses biblique et théologico-philosophique pour soutenir le présent article). Un autre de nos buts, souhaits est que cet article soit utilisé à l’avenir par les chrétiens et les églises afin de défendre leurs positions « contre », seule position tenable pour un véritable chrétien né de nouveau, par rapport à l’homosexualité encore plus efficacement, éclairages historiques multiples et variés à l’appui. Lire la suite